- Reset + Print

Estonian President in Lyon prides herself on cybersecurity, LionMag.com

Estonian President in Lyon prides herself on cybersecurity, LionMag.com © LionMag.com

09.04.2018

Lyon was visited today by Kersti Kaljulaid, the President of the Republic of Estonia at a conference on the "100 years of the Republic of Estonia - a country of tradition and an innovative economy ".

*

Une conférence placée sous le signe de l'échange et qui "a pour but de mieux connaître les opportunités économiques que vous proposez dans le champ numérique [...] mais aussi de vous présenter nos actions dans le domaine du digital et notre ambition ici en région Auvergne-Rhône-Alpes", a précisé au début de son discours, Etienne Blanc, 1er vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes à Kersti Kaljulaid.

En effet l'Estonie est pionnière en ce qui concerne la cybersécurité. Par exemple, avec son e-gouvernement, chaque carte d'identité émise, est fournie avec un identifiant digital (ID). Cet ID permet aux citoyens d'Estonie d'effectuer leurs démarches administratives en toute sécurité et de bénéficier d'une signature numérique. En Estonie de la déclaration d'impôts à l'inscription en crèche d'un enfant, tout se fait en ligne.

Cet identifiant digital dispose d'un avantage. Il permet notamment d'être prévenu si une personne essaye d'accéder aux données du citoyen. Il empêche également que les données personnelles soient lues par des organismes comme Google ou encore Facebook. Deux entités mises en cause récemment pour du recel d'informations privées.

"Comme vous le secteur du numérique figure au rang des priorités de l'action de la région AURA. Ici ce secteur représente 57 000 emplois au sein du filière numérique de 15 000 entreprises et 123 000 emplois numériques toutes filières confondues. Nous constatons aussi des manques, raison pour lesquelles il nous faut développer des systèmes de formation nouveaux pour pourvoir ces emplois disponibles. Notre projet global est de pouvoir tirer parti de la révolution numérique, d'en tirer parti comme levier pour le rayonnement économique et celui de l'emploi sur notre territoire", ajoute Etienne Blanc.

La Région Auvergne-Rhône-Alpes veut suivre la méthode estonienne et mettre les moyens

"Depuis 2016 nous nous sommes donnés de nouvelles marges de manœuvre à hauteur de 300 millions d'euros pour accompagner notamment cette transition numérique. Mais nous nous sommes aussi fixés un cap. Cap de rendre notre collectivité plus simple afin qu'elle soit plus lisible pour nos concitoyens, plus modernes", a expliqué le 1er vice-président de la Région.

Pour Kersti Kaljulaid, Présidente d'Estonie, "il y a un vrai problème". Souvent "les gouvernements ne voient pas que c'est à lui de protéger les données des citoyens. C'est à lui de prendre les responsabilités".

Elle souligne cependant, l'implication de la Région, notamment avec son campus numérique situé à quelques pas de l'Hôtel de Région, où de nombreux étudiants apprennent à sécuriser le monde numérique de demain.

Après une visite des différentes écoles qui composent le campus, Kersti Kaljulaid a donné le top départ de la compétition inter-école sur la cybersécurité souhaitant bonne chance aux participants.

Full article can be found here.